Sable ou rocher

Éditorial par Vincent Christeler, pasteur

C’était un commerçant, un honnête homme, un type bien même, mais son activité était risquée. Cela pouvait certes générer de confortables bénéfices mais les pertes, elles, pouvaient être sévères. Or il lui arriva un jour de perdre beaucoup d’argent. La faute à pas de chance, comme dit l’expression, ce qui ne console en rien. C’est à ce moment-là qu’on a entendu sa femme lui dire : « Gagner, tout le monde peut le faire ; ce qui est important, c’est de savoir perdre ! »

De fait, nous n’avons pas besoin de beaucoup de force de caractère pour traverser les bons moments de la vie ; mais il en va autrement des moments douloureux. Sans aller jusqu’à adhérer à cette réplique d’un de mes films fétiches : « La vie n'est que peine, altesse. Ceux qui vous disent le contraire essayent de vous vendre quelque chose »1, il faut bien reconnaitre que nos vies sont remplies de pertes : d’argent ou, mais aussi de santé, pleines de deuils, de manque et de frustrations. Il survient des choses dont on ne peut même imaginer se remettre, je pense à cette dame dont j’ai célébré les obsèques récemment dont trois enfants étaient morts et qui était brouillée depuis plus de vingt ans avec la dernière, ou à ces deux enfants de 8 et 10 ans à qui l’on a annoncé que leur père était sur le point de mourir ; mais il y a aussi les peines moindres dont l’accumulation finit par nous submerger.

Pourtant, malgré tout cela, on peut avoir une belle vie et la beauté de cette vie tient moins à l’absence de ces peines qu’à la force que nous trouvons à les affronter. Les psychologues utilisent un terme emprunté à la physique : la résilience. Bien avant eux, Jésus en parlait aussi. Il décrivait deux maisons qui en apparence était semblables en tout point. Ce n’est que lorsque la pluie et le vent les ont frappées qu’on a pu voir leurs différences2. La différence entre être fondé sur du sable ou du roc.

La foi ne nous épargne pas les vicissitudes de la vie ; elle nous ouvre à l’Esprit Saint qui nous donne la force de nous relever et de continuer à vivre. Pas seulement à survivre mais à vivre pleinement, c’est ce que la Bible appelle la Vie Éternelle3.

Moi, j’ai mis ma confiance en ta fidélité ; mon cœur trouve de l’allégresse en ton salut. Je chanterai pour le SEIGNEUR, car il m’a fait du bien. (Psaume 13 : 6)

Grâce et Paix !


1The Princess Bride,1987, film dans lequel on trouve cette autre réplique d’un personnage à qui l’on demande pourquoi il cache son visage : « Les masques sont si confortables, je pense que tout le monde en portera dans le futur ». Réplique qui prend ces jours une tout autre dimension.

2 Luc 6 :47ss ; Matthieu 7 :24ss

3 Cet éditorial est librement inspiré d’une méditation de Ph. Zeissig

croix huguenote
façade du temple
Fermer
journal ensemble

Ensemble

Ensemble est le journal de notre Église locale. Vous y trouverez des nouvelles, l'état de nos finances et les manifestations de ce trimestre.

journal temps et contre-temps

Temps et contre-temps

Temps et contre-temps est la feuilles des activités du consistoire de la Loire. Vous y trouverez les manifestations de ce mois.

Site de l'Église Protestante Unie de Saint-Étienne et Forez.

Se connecter